Hervé Guihard

2 personnes Liste Hervé Guihard
Intéressé par les rencontres et le regard de SBE en complément du regard de la puissance publique

Que connaissez-vous de Saint-Brieuc Entreprises ? Quelles en sont les actions phares ? Qu’en pensez-vous ?
Les politiques ne sont pas là pour décréter en économie ; il faut rencontrer les acteurs et créer les conditions pour que les projets se fassent, et être constant dans les positions prises et les relations.
On a besoin d’interface économie-institutionnel ; la dimension associative de SBE est forte et peut contribuer à faire bouger les choses.
La perception de notre liste de gauche n’est pas de tout “municipaliser”, mais de travailler en partenariat avec les acteurs clés.
Conforter ce qui existe et qui marche, aider les nouveaux projets.

Quelles sont les principales actions prévues dans votre programme pour le centre-ville (commerces, habitat, urbanisme, connexion avec le port, devenir des places, etc…)
41,4% de mitage = actions sur le volet institutionnel (plateforme financière, SEM avec partenariats CdC Région EPF… sur 165 pas de porte pour 7 M€), projet de mixité commerciale (sur la base des rapports existants), comité d’attractivité du centre-ville, SEM immobilière sur l’habitat pour améliorer l’attractivité, utilisation des ressources ESS (mise en place de chantiers d’insertion pour la rénovation des locaux avec à la clé des formations)
Piétonniser les places (en priorité la Place de Résistance)
Reconstituer la vie associative (espaces de coworking)
Réactiver la ligne verte (train) vers le Légué avec des connexions avec TEO (et parc relais)

Comment enrayer le déclin démographique de la ville ?
cf Q ci-dessus

Quels sont vos projets en termes d’accessibilité du centre-ville ? Quelle politique pour le stationnement ?
Saturation des axes principaux : 51 M€ mis dans TEO, envahissant = construire les parkings relais pour finir TEO, inciter au vélo (sécurisation des pistes, marquage des vélos, location
ou achat de vélos électriques subventionnés), à la marche « Ne pas tout piétonniser d’un coup » : garder des capacités de stationnement, y aller petit à petit.
Revoir la politique tarifaire des parkings fermés qui cachent les voitures (incitation par une inversion des tarifs : tarif horaire dégressif en fonction du temps passé)
Discuter avec tous les acteurs pour définir le projet.

Comment mettre en place une politique d’urbanisme commercial à l’échelle de l’agglomération ? Et dans ce cas comment gérer une éventuelle sensibilité politique différente entre la ville et l’agglomération ?
Il existe un manque de constance et de confiance entre SB et Agglo ; il faut faire en sorte que les politiques ne soient pas des perturbateurs
Ne pas opposer l’urbanisme commercial centre ville et périphérie, mais les voir comme complémentaires.
Proposer aux grandes enseignes (Décathlon, Leroy-Merlin…) d’ouvrir en centre-ville des points de vente avec des activités nouvelles
En cas de majorité politique différente à l’agglo, il faudra demander des VP importantes pour la ville centre qui doit rester la locomotive : mobilité, enseignement supérieur recherche
innovation, économie.

Pour vous l’économie de l’agglomération, c’est quoi ? Quels en sont les points forts et les points faibles ? Quels liens avec la politique régionale ?
Le politique a le rôle de promotion de son territoire.

Comment voyez-vous le positionnement de Saint-Brieuc à l’échelle régionale et notamment vis-à-vis du dynamisme de Rennes Métropole ?
Mettre en avant une identité différente
Ce n’est pas aux politiques de mettre l’accent sur telle ou telle filière, mais d’accompagner les acteurs.
Le vent tourne, SB est à la bonne distance de Rennes et Brest, avec sa qualité de vie en bord de mer.
Développer pour les entrepreneurs des conditions d’attractivité avec les bons acteurs.

Quelles sont pour vous les filières d’avenir pour le territoire ? Comment attirer des entreprises ?
Centrage agri-agro existant, filière à conforter et à l’adosser à l’enseignement supérieur
Consulter les acteurs économiques.

Quelles sont les actions envisagées pour accompagner le développement de l’enseignement supérieur ?
Développer les formations en poursuite d’études sur des niches différenciantes (Intelligence Artificielle, EMR par exemple)
Consolider la filière agri-agro (post-bac, classes prépa, ingénieurs) en lien avec la
Technopole

Quels sont les liens que l’on pourrait mettre en place pour agir ensemble pour Saint-Brieuc et l’agglo ?
cf Q1

RETOUR

image_pdfimage_print
Menu