Corentin Poilbout

Que connaissez-vous de Saint-Brieuc Entreprises ? Quelles en sont les actions phares ? Qu’en pensez-vous ?
Connait le club, sur SB et au-delà
La Coupe Florio événement phare, dîners en blanc, conférences, …
« SBE œuvre au service de SB et de son développement économique »

Quelles sont les principales actions prévues dans votre programme pour le centre-ville (commerces, habitat, urbanisme, connexion avec le port, devenir des places, etc…)
Gros enjeu d’attractivité, y aller fortement = création d’une Société de portage foncier et immobilière avec des partenaires compétents pour rachat d’immeubles, restructuration et mise aux normes des cellules commerciales (surtout commerces de bouche et culturel), avec loyer modéré.
Mettre en place des incitations financières aux propriétaires pour rénovation des logements, inciter à l’initiative privée (exonération de taxe foncière sur 5 ans)
Beaucoup d’investisseurs extérieurs achètent.
Créer une promenade briochine de la gare vers la mer (Légué), un parcours au sol (comme la ligne verte à Nantes), une galerie d’art à ciel ouvert (Just do Paint), utiliser les friches (qui doivent être vues comme des atouts pour SB), créer des pistes vélo protégées (profiter des travaux d’assainissement prévus rue du Légué), étudier l’installation d’un ascenseur au Pont d’Armor pour descendre dans la vallée de Gouédic, aménager la voie ferrée gare Légué en voie douce pour les vélos).
Expérimenter la piétonisation des places du centre-ville en lien avec une politique d’animation, de verdissement et de renforcement de la place l’enfant et la gratuité 2h du parking de Gouédic.

Comment enrayer le déclin démographique de la ville ?
Le déclin est notamment lié à la suppression des logements sociaux (Balzac, St Lambert, Point du Jour). Il existe 4000 logements vacants à SB. Le centre-ville est le quartier le plus pauvre de SB, donc il faut retrouver une certaine mixité sociale.
Plus de place à la nature, marquer la mer, plus de place à la culture, aux animations : piétonniser la Place de la Résistance, installer des aires de jeu pour les enfants) ; c’est en créant l’événement qu’on attire les briochins (comme le montre le succès de ce qui existe déjà : Art Rock, Just do Paint, Coupe Florio…).

Quels sont vos projets en termes d’accessibilité du centre-ville ? Quelle politique pour le stationnement ?
2h gratuites à Gouédic et Robien, proches du plateau piétonnier.
Test de gratuité de TEO (succès en demi-teinte aujourd’hui pour un investissement de 50M€) avec la création de parkings relais en bouts de TEO
Fluidification de la circulation au pont d’Armor en modifiant le séquençage des feux piétons
Calcul d’un taux de vacance des commerces afin de mieux gérer les ouvertures de commerces en dehors du centre-ville à l’instar de ce que fait déjà Lorient

Comment mettre en place une politique d’urbanisme commercial à l’échelle de l’agglomération ? Et dans ce cas comment gérer une éventuelle sensibilité politique différente entre la ville et l’agglomération ?
Ne pas opposer centre ville et périphéries (développées au détriment du centre ville) Réserver les activités Culture et Equipement de la personne en centre ville Le sujet transcende les clivages politiques, la coopération intercommunale existe, mais sans consensus à tout prix, plutôt une majorité d’idées. La situation actuelle des zones périphériques est un non-sens
SB aura de toute façon une parole forte à l’Agglo.

Pour vous l’économie de l’agglomération, c’est quoi ? Quels en sont les points forts et les points faibles ? Quels liens avec la politique régionale ?
Ce sont les entreprises du territoire qui créent l’emploi ; il faut rapprocher les entreprises des élus (exemple Méhaignerie et Vitré) qui doivent être des VRP du territoire aux côtés des élus.
Développer des filières d’excellence. Dans un monde de plus en plus globalisé, la spécialisation de l’économie est importante. Notre handicap = l’identité de SB, pas vendeur ; alors que SB est un concentré de la Bretagne entière, il faut révéler les forces (domaine de la tour de Cesson – expropriation en cours, 11Ha à valoriser-, marnage de la Baie de SB, biodiversité des 3 vallées, enlever les enduits de dizaines de maisons à colombage grâce à des aides à la rénovation, futur Totem de l’innovation…)

Comment voyez-vous le positionnement de Saint-Brieuc à l’échelle régionale et notamment vis-à-vis du dynamisme de Rennes Métropole ?
Saint-Brieuc doit exister par elle-même, s’appuyer sur son cadre de vie et ramener de l’emploi en centre-ville en créant des espaces de bureaux, de coworking, pour attirer des entreprises en ville. cf Q précédentes et suivantes

Quelles sont les actions envisagées pour accompagner le développement de l’enseignement supérieur ?
Développer des filières en rapport avec le territoire et les entreprises (École d’ingénieurs en continuité du DUT Matériaux existant, antenne d’une École de Commerce) Possibilité d’utiliser les bâtiments du collège Beaufeuillage Conforter les filières existantes, développer la vie étudiante (rapprocher le campus Mazier du centre ville, station de vélos électriques), créer au moins 100 logements étudiants.
Développement des actions de jumelage pour les étudiants mais aussi les entreprises (Braga au Portugal, Alsdorf en Allemagne)

Quels sont les liens que l’on pourrait mettre en place pour agir ensemble pour Saint-Brieuc et l’agglo ?
Relations les plus étroites, dialogue direct, franc et régulier. Relations institutionnelles et informelles Écouter, accompagner, échanger
Le maire est le VRP de sa commune, il doit savoir convaincre les autres entreprises pour venir sur son territoire avec les entreprises qui sont déjà présentes

RETOUR

image_pdfimage_print
Menu